<

Voici l'aurore...

l'Aurore
 C’est un moment très mystérieux décrit par Éric Rohmer dans un de ses films[1]  :
« L’heure bleue, en fait une minute, précède l’Aurore au moment où les oiseaux de nuit se taisent et que les oiseaux de jour ne chantent pas encore. C’est un moment merveilleux de silence qui s’achève avec les premiers gazouillis timides des oiseaux de jour. »  

La mythologie en générale a symbolisé ce moment à propos du monde des ténèbres et de celui de la lumière. Tous les étudiants en théologie apprennent qu’un seul dieu règne sur ces deux mondes et qu’il a posé une barrière absolue entre ceux-ci : le monde des démons et celui des anges de lumière. Ces deux mondes mènent, pourtant, une lutte constante entre eux. C’est la fameuse lutte entre le bien et le mal. Or, il y existe un moment intermédiaire, un passage d’un monde à l’autre, pas forcément une trêve. Il s'agit de l’aurore, moment de combat pour la lumière pour qu’un nouveau soleil renaisse. C’est le rôle de l’Aurore d'enfanter l'astre, couleur rouge ou sang.[2] De nombreux récits mythologiques existent sur le sujet, mais aussi en théologie :

Les psaumes de David Ps 109.3 :
A solis ortu usque occasum, laudate nomen Domini.
De l’aube au coucher du Soleil, louez le nom du Seigneur.
Et dans le Coran C 50.39 :
Glorifie par la louange ton Seigneur avant le lever du Soleil et avant son coucher.

Selon la tradition islamique, l’aurore est cette partie de la journée nommée fajir. Sa durée est de : 1 heure et 5/6ième  (1 heure 50). Le Jour d’Arafat, à la fin du pèlerinage de La Mecque, est le jour le plus court et débute à l’Aube, faisant exceptionnellement abstraction de la nuit. Les jours commencent normalement à la tombée de la nuit en Islam.
En effet la nuit est un mystère, comme la musique de Rameau le rapporte. Tout s'y prépare dans le secret ou dans le noir. Un secret incompréhensible des êtres du monde de la lumière. Il ne peuvent pas s’y aventurer sans risquer de grands dangers (voir à ce propos la nuit des fées dans les grandes fêtes druidiques, dont nous avons hérité.)

Le tableau ci-dessous reprend le déroulement de la journée et symbolise les états de l’Être, selon lesquelles se déroulent toutes les périodes cosmiques.
[Tableau du symbole de la journée selon la métaphysique orientale]

Les racines :
Latin aurora. Le ciel étant teinté d’or, en Été, quand le soleil se lève. En fait, l’Aurore n’est pas le lever du soleil. Il s’agit d’une période de la sortie progressive de la nuit jusqu’au lever du Soleil.
Hindouisme : usâh, grec auôs, héos
Indoeuropéen °au à valeur religieuse.
Ancien haut-allemand ostar/auster/ostar

[1] Quatre aventures de Reinette et Mirabelles 
[2] Ananda K. Coomaraswamy – Le doctrine du sacrifice – Chapitre La face obscure de l’Aurore
 

Tableau du symbole de la journée

Tableau du symbole de la journée selon la métaphysique orientale.