<

De Primevères en Colchiques

Primevères
 De Primevères en Colchiques…

Au Printemps nouveau, les Primevères ouvrent les Portes du Ciel. Les vaches, alors, retrouvent leurs près et broutent sans état d’âme ces belles fleurs. Leur lait en sera parfumé.

Viendront les Boutons d'Or. Leurs reflets dorés sous les mentons des petit rappellent le bon beurre d'autrefois. Bien miracle de la nature sortiront de l'herbe et surprendront nos prairies et nos paisibles animaux.

Arrivera l’Automne et le temps du Regain. Les Colchiques clôtureront la belle saison. Les vaches dans une dernière gourmandise ne manqueront pas de les avaler.

S’installera l'Hiver. Beaucoup de ces belles fleurs fauchées lors des fenaisons ou du regain, engrangées avec l’herbe odorante de la vallée, tomberont dans la crèches des animaux enchaînés dans l’attente du retour du temps des Primevères.

Quand le Printemps s’annoncera, le troupeau enfin libéré retrouvera ses prairies et les primevères. Sous le regard de leurs mères impassibles, les jeunes veaux bondiront, heureux, dans l’herbe grasse et fraiche, au mépris des frêles fleurs printanières.

Ainsi va le cycle.